Sivens: la faute des gendarmes, le mensonge de l’Etat

Médiapart, le 06.11.2014, par Michel Deléan L’État l’a su immédiatement et l’a caché: c’est bien une grenade offensive qui a tué sur le coup dans la nuit du 25 au 26 octobre Rémi Fraisse. D’après les premiers éléments de l’enquête et des témoignages de gendarmes mobiles, une longue chaîne de responsabilités a abouti à la…