La «GUD connection» tient les finances de Marine Le Pen

Par Marine Turchi et Mathilde Mathieu, Médiapart, 17/10/13 Marine Le Pen a confié à la galaxie des anciens du GUD, groupuscule étudiant d’extrême droite radicale, de nombreux postes financiers, leur conférant la haute main sur la trésorerie du parti. Au centre de cette nébuleuse : Frédéric Chatillon, dont la société a perçu 1,6 million d’euros pendant la…