Quand Copé rappelle le devoir de réserve…

Mail reçu par les agents de la ville de Meaux où Jean-François Copé est (encore) Maire.

 

« Madame, Monsieur,

Compte tenu de l’actualité, il me revient que des journalistes approchent des agents pour les interroger sur le Maire/Président.

Les agents n’ont pas à être pris à partie ou être mis en porte à faux dans cette situation.

C’est pourquoi je donne pour instruction de refuser de répondre aux sollicitations des journalistes en expliquant que le devoir de réserve leur impose de garder le silence.

S’il devait toutefois être conduit à s’exprimer, l’agent, dans le cadre de sa propre protection, exposera uniquement les éléments factuels suivants: en tant que candidat aux fonctions de maire de Meaux, M Copé a été réélu pour un 4ème mandat dès le 1er face à 4 listes, avec 64,30 % des suffrages exprimés.

Je vous demande de diffuser mes instructions à l’ensemble de vos collaborateurs et de me faire part directement par mail des contacts qui auraient été pris par des journalistes. »

 

Publicités