La rhétorique négationniste

(Emission radio)

Si le négationnisme visait la vérité historique, il ne multiplierait pas les attaques contradictoires contre les prétendus “exterminationnistes”. Le but est ailleurs. Il s'agit, par des moyens rhétoriques (généralisations abusives, citations controuvées, affirmations péremptoires, fabulations pseudo-historiques, démarche en crabe, dénégations, brouillage des références, argument d'autorité mêlé au sarcasme crispé…), de saper la crédibilité des universitaires et du monde savant, en les faisant passer pour des affabulateurs au service de l'idéologie dominante. Il s'agit surtout de briser le consensus propre à la démocratie, au nom d'un dissensus corrupteur se réclamant d'une liberté bâillonnée…

Invités : Gilles Karmasyn, concepteur et animateur avec Nicolas Bernard du site Pratique de l'histoire et dévoiements négationnistes et Michael Rinn, professeur en sciences du langage à l'Université de Brest, agrégé de lettres, docteur en linguistique, qui a publié des travaux sur l'indicible de la Shoah (Les récits du génocide. 1998 ; « Imre Kertész. Une écriture de l'extrême contemporain », 2005 ; « L'effet de style. Au sujet du Sang du ciel de Piotr Rawicz », 2007). Depuis plusieurs années, il analyse les discours de l'extrême contemporain (Rhétorique de la communication publique, 2002), théorisant le fonctionnement argumentatif des nouvelles techniques de communication (« La mémoire courte d'Internet », 2006 : « Cybernégationnismes », 2006).

Invité(s) :
Gilles Karmasyn
Michael Rinn, linguiste, professeur en sciences du langage

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s