Islam, Antéchrist et jambon beurre

Un documentaire de Paul Moreira

"Qui connaît Pamela Geller, cette blogeuse américaine aux allures de vamp siliconée, devenue en moins d'un an la figure majeure du mouvement islamophobe aux Etats-Unis?
En France, personne, ou presque.
Le public français fera sa connaissance grâce au nouveau documentaire de Paul Moreira, Islam, Antéchrist et jambon beurre, une enquête à découvrir le lundi 5 septembre à 22h40, sur Canal +. 

Grand reporter et journaliste, Paul Moreira a rencontré ces propagandistes de la peur, qui aux Etats-Unis comme en Europe, sont partis en croisade contre l'islamisation supposée des sociétés. Les musulmans sont partout, disent-ils. A Washington, les musulmans ont infiltré les plus hautes sphères du pouvoir grâce à l'appui du KGB russe (sic), des Talibans et des Frères musulmans. A New York, ils construisent une mosquée sur les ruines du World Tade Center et cherchent à "réduire l'Amérique en esclavage". A Paris, les fidèles d'Allah appliquent la charia dans les arrondissements pauvres de la capitale! Car, de l'autre côté de l'Atlantique, les images des prières de rue à la Goutte d'Or ont achevé de convaincre les conspirationnistes américains: la France aurait "adopté l'Islam". Mais ces images suffisent-elles pour soutenir une telle thèse? 

Récupérés par la frange populiste des Républicains

Ne les accusez pas d'être racistes, xénophobes, ou d'inciter à la violence. Les islamophobes américains, en bons communicants, s'en défendent: eux ne cherchent qu'à promouvoir "la justice et la vertu". Mais de fait, leurs idées inspirent le terrorisme. Robert Spencer, le "cerveau" de la nébuleuse anti-Islam aux Etats-Unis, est cité 68 fois dans Une Déclaration d'indépendance européenne, le manifeste d'Anders Breivik, auteur de la tuerie du 22 juillet dernier, en Norvège. 

Dix ans après les attentats du 11 septembre, ces paranoïaques n'ont jamais été si puissants. Véritables professionnels du mensonge, leur réseau est mondial, et leur propagande totale. A tel point que leur rhétorique est aujourd'hui récupérée par la frange populiste des Républicains américains, après avoir été relayée en boucle par un polémiste bouffon, Glenn Beck, sur Fox News. Ce dernier a finalement été remercié en avril 2011 par le patron de la chaîne de télévision conservatrice, qui le trouvait trop…"répétitif". 

Dix ans après le 11 -Septembre, peut-on dire que Ben Laden a en partie gagné la bataille de l’opinion en radicalisant certains chrétiens américains devenus antimusulmans ? – D’une certaine manière, oui, car la prétendue mise en danger des Etats-Unis par l’islam radical va être l’un des thèmes de la prochaine élection présidentielle, que l’on retrouve chez des républicains comme Newt Gingrich, Rick Perry ou Michele Bachmann, en route pour l’investiture. Mais cette vague islamophobe n’est pas tant liée au 11-Septembre qu’à l’élection de Barack Obama, élevé en Indonésie, Etat musulman. Des conservateurs, notamment le Tea Party, ont appuyé sur le bouton de la xénophobie alors qu’il n’y a que 1 % de musulmans aux Etats-Unis et que la menace islamiste radicale y est aujourd’hui nulle.

Des acteurs de ce mouvement voient en l’Islam l’Antéchrist, crient à “la Patrie en danger” et parlent d’un “Armageddon” imminent: on a l’impression d’assister à un phénomène d’hystérie collective ! – Nous avons tourné dans le Tennessee, dans la Bible Belt régions chrétiennes fondamentalistes, NDLR_]. Les gens y sont très religieux, proches du fanatisme. A la messe, des imprécateurs les exhortent à se préparer au combat final ! La théorie du complot a une écoute aux Etats-Unis car des complots, il y en a eu. Pour un Européen, ces discours sont tellement déconnectés de la réalité qu’ils ont un aspect comique [_dans le reportage, une manifestante pense que la France est désormais soumise à la charia ! NDLR. L’activiste Pamela Geller ou l’écrivain Robert Spencer sont des publicitaires de génie qui fabriquent un fantasme. Dire qu’on va construire une méga-mosquée au World Trade Center, ça frappe les esprits. En fait, c’est un projet d’institut du monde arabe, dans une rue anonyme à trois pâtés de maisons de Ground Zero. C’est comique mais sinistre, car cela va générer de la violence.

Comme les attentats d’Oslo commis le 22 juillet dernier par un Norvégien d’extrême droite qui, pour dénoncer le multiculturalisme, a tué 77 personnes… – Robert Spencer est cité plus de 60 fois dans le manifeste du tueur, Anders Behring Breivik ! Un mois et demi avant le drame, j’ai posé cette question prophétique à Spencer : “N’avez-vous pas peur qu’un faible d’esprit interprète vos propos et se mette à tirer sur des musulmans ?” Il m’a répondu que ce ne serait pas sa faute si les gens le comprenaient de travers. Je crois qu’Oslo a fait l’effet d’un électrochoc. Mais si Breivik avait ouvert le feu sur une famille de musulmans radicaux et non sur des jeunes Blancs, NDLR, peut-être l’excuseraient-ils ? C’était déjà à deux doigts…

Comment ces activistes s’imposent-ils dans le débat ? – Cela a commencé avec l’affaire de la “non-mosquée” du “non-World Trade Center”. Par ailleurs, un réseau lié à l’extrême droite israélienne a produit des DVD distribués gratuitement, à 28 millions d’exemplaires ! Sur ce DVD, il y a un film, “Obsession”, qui est une compilation de scènes dans lesquelles apparaît une “jolie” collection de fanatiques musulmans. Sans aucune subtilité car cela vise à faire peur. Ensuite, la chaîne Fox News a diffusé pendant deux ans, tous les soirs pendant deux heures, l’émission de Glenn Beck, un ancien alcoolique born-again communauté évangélique à laquelle appartient George W. Bush, NDLR, qui développait des théories conspirationnistes. Avant l’arrêt du programme, 4 millions d’Américains le regardaient. Enfin, il y a ces gens, inquiétants car discrets, qui interviennent en tant qu’ “experts” lors de séminaires de services de sécurité, du FBI ou de la police de New York. Comme Claire Lopez, qui explique que les Frères musulmans contrôlent la Maison-Blanche et qu’Al-Qaida est liée aux chiites, aux Nord-Coréens, aux Russes et aux narcotrafiquants ! Sans que personne dans la salle ne la contredise…

Ce mouvement islamophobe vient d’Europe. Vous revenez en France et démontez une intox menée par le Bloc identitaire (courant extrémiste de droite)… – Le chef de Stop Islamisation en Europe est un Danois, Anders Gravers, qui a tenu meeting à Paris en décembre dernier lors d’assises sur l’islamisation. Le Bloc identitaire a, lui, inventé le personnage de “Sylvie François”. Cette “dame”, présentée comme une habitante de la Goutte-d’Or, à Paris, est intervenue dans les médias pour dénoncer la prière dans les rues et dire qu’on ne pouvait plus y acheter de vin et de porc, ce qui est faux. Nous avons infiltré le Bloc identitaire. On y regrette le procès de Nuremberg et on y cite Adolf Hitler pour" détendre l’atmosphère ".

Propos recueillis par Cécile Deffontaines

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s