Quand Collard se torche avec les enfants d’Izieu

Maître Collard évoque le sort des enfants d'Izieu.

« L'orateur affirme en effet, en référence au procès Barbie, se rappeler "du petit André, parti pour les camps de la mort en chantant : "vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine". C'est depuis cela que je ne supporte pas que l'on siffle la Marseillaise et quand on se torche avec le drapeau français, j'ai l'impression qu'on essuie les larmes de ce gosse avec de la merde !" Les applaudissements sont nourris.

Pourtant "il n'y avait aucun André parmi les 44 enfants", précisera deux jours plus tard Geneviève Erramuzpé, la directrice de la maison d'Izieu, dans un article du Monde. "Maître Collard n'a pas participé au procès Barbie sinon par une présence médiathique. Il a plaidé brièvement et il est parti. Depuis, il ne s'est jamais intéressé à l'association qui a créé le mémorial, ni à la mémoire de ce crime contre l'humanité," déclareraencore l'un des principaux avocats des parties civiles, Maître Rappaport.

Qu'importe pour les militants que j'accompagne.

L'instrumentalisation d'un épisode aussi douloureux que celui des enfants d'Izieu ne peut choquer, puisqu'elle est indétectable, du fait du refus de s'informer. »

 

Extrait du livre de Claire Checcaglini, "Bienvenue au Front – Journal d'une infiltrée" – éditions Jacob-Duvernet, 2012

Chapitre "Universités d'été du FN", pages 110 et 111

collard

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s