Prison 10 ans de chiffres au delà des mots (2000-2012)

L’année 2000

Nombre de détenus :

51 441 au 1er janvier 2000

47 837 au 31 décembre 2000

Nombre de places de prison :

49 294 au 1er janvier 2000

48 593 au 31 décembre 2000

Garde des Sceaux :

Elisabeth Guigou (4 juin 1997-17 octobre 2000) puis Marylise Lebranchu (18 octobre 2000-3 mai 2001).

Directrice de l’administration pénitentiaire :

Martine Viallet, administratrice civile (15 mars 1999- 10 septembre 2001).

L’année 2001

Nombre de détenus :

47 837 au 1er janvier 2001

48 594 au 31 décembre 2001

Nombre de places de prison :

48 593 au 1er janvier 2001

48 021 au 31 décembre 2001

Garde des Sceaux :

Marylise Lebranchu (18 octobre 2000-3 mai 2001).

Directeurs de l’administration pénitentiaire :

Martine Viallet, administratrice civile (15 mars 1999- 10 septembre 2001), Didier Lallement, préfet (10 septembre 2001-26 janvier 2004).

L’année 2002

Nombre de détenus :

48 594 au 1er janvier 2002

55 407 au 31 décembre 2002

Nombre de places de prison :

48 021 au 1er janvier 2002

47 987 au 31 décembre 2002

Garde des Sceaux :

Marylise Lebranchu (18 octobre 2000-3 mai 2001), puis Dominique Perben (7 mai 2002-31 mai 2005).

Secrétaire d’Etat aux Programmes immobiliers e la Justice :

Pierre Bédier (7 mai 2002-22 janvier 2004).

Directeur de l’administration pénitentiaire :

Didier Lallement, préfet (10 septembre 2001-26 janvier 2004).

L’année 2003

Nombre de détenus :

55 407 au 1er janvier 2003

59 246 au 31 décembre 2003

Nombre de places de prison :

47 987 au 1er janvier 2003

48 605 au 31 décembre 2003

Garde des Sceaux :

Dominique Perben (7 mai 2002-31 mai 2005).

Secrétaire d’Etat aux Programmes immobiliers e la Justice :

Pierre Bédier (7 mai 2002-22 janvier 2004).

Directeur de l’administration pénitentiaire :

Didier Lallement, préfet (10 septembre 2001-26 janvier 2004).

L’année 2004

Nombre de détenus :

59 246 au 1er janvier 2004

58 231 au 31 décembre 2004

Nombre de places de prison :

48 605 au 1er janvier 2004

50 094 au 31 décembre 2004

Garde des Sceaux :

Dominique Perben (7 mai 2002-31 mai 2005).

Secrétaire d’Etat aux Programmes immobiliers e la Justice :

Pierre Bédier (7 mai 2002-22 janvier 2004), puis Nicole Guedj (22 janvier 2004-30 mars 2004).

Secrétaire d’Etat aux droits des victimes :

Nicole Guedj (30 mars 2004-31 mai 2005).

Directeur de l’administration pénitentiaire :

Didier Lallement, préfet (10 septembre 2001-26 janvier 2004), puis Patrice Molle, préfet (26 janvier 2004-6 janvier 2006).

L’année 2005

Nombre de détenus :

58 231 au 1er janvier 2005

58 344 au 31 décembre 2005

Nombre de places de prison :

50 094 au 1er janvier 2005

51 252 au 31 décembre 2005

Garde des Sceaux :

Dominique Perben (7 mai 2002-31 mai 2005), puis Pascal Clément (2 juin 2005-15 mai 2007).

Secrétaire d’Etat aux droits des victimes :

Nicole Guedj (30 mars 2004-31 mai 2005).

Directeur de l’administration pénitentiaire :

Patrice Molle, préfet (26 janvier 2004-6 janvier 2006).

L’année 2006

Nombre de détenus :

58 344 au 1er janvier 2006

58 402 au 31 décembre 2006

Nombre de places de prison :

51 252 au 1er janvier 2006

50 588 au 31 décembre 2006

Garde des Sceaux :

Pascal Clément (2 juin 2005-15 mai 2007).

Directeurs de l’administration pénitentiaire :

Patrice Molle, préfet (26 janvier 2004-6 janvier 2006), puis Claude d’Harcourt, préfet (6 janvier 2006-7 janvier 2010).

L’année 2007

Nombre de détenus :

58 402 au 1er janvier 2007

61 076 au 31 décembre 2007

Nombre de places de prison :

50 588 au 1er janvier 2007

50 693 au 31 décembre 2007

Garde des Sceaux :

Pascal Clément (2 juin 2005-15 mai 2007), puis Rachida Dati (18 mai 2007-23 juin 2009).

Directeur de l’administration pénitentiaire :

Claude d’Harcourt, préfet (6 janvier 2006-7 janvier 2010).

L’année 2008

Nombre de détenus :

61 076 au 1er janvier 2008

62 252 au 31 décembre 2008

Nombre de places de prison :

50 693 au 1er janvier 2008

51 997 au 31 décembre 2008

Garde des Sceaux :

Rachida Dati (18 mai 2007-23 juin 2009).

Directeur de l’administration pénitentiaire :

Claude d’Harcourt, préfet (6 janvier 2006-7 janvier 2010).

L’année 2009

Nombre de détenus :

62 252 au 1er janvier 2009

60 978 au 31 décembre 2009

Nombre de places de prison :

51 997 au 1er janvier 2009

54 988 au 31 décembre 2009

Garde des Sceaux :

Rachida Dati (18 mai 2007-23 juin 2009), puis Michèle Alliot-Marie (23 juin 2009-13 novembre 2010).

Secrétaire d’Etat à la Justice :

Jean-Marie Bockel (23 juin 2009-13 novembre 2010).

Directeur de l’administration pénitentiaire :

Claude d’Harcourt, préfet (6 janvier 2006-7 janvier 2010).

L’année 2010

Nombre de détenus :

60 978 au 1er janvier 2010

60 544 au 31 décembre 2010

Nombre de places de prison :

54 988 au 1er janvier 2010

56 358 au 31 décembre 2010

Garde des Sceaux :

Michèle Alliot-Marie (23 juin 2009-13 novembre 2010), puis Michel Mercier (14 novembre 2010

Secrétaire d’Etat à la Justice :

Jean-Marie Bockel (23 juin 2009-13 novembre 2010).

Directeur de l’administration pénitentiaire :

Claude d’Harcourt, préfet (6 janvier 2006-7 janvier 2010), puis Jean-Amédée Lathoud, magistrat (7 janvier 2010-15 juin 2011).

Henri Masse, préfet, a été nommé à ce poste le 15 juin 2011.

2011

Dépêche du 15 décembre 2011 : « Justice-prison,LEAD

65.262 détenus en France, nouveau record

PARIS, 15 déc 2011 (AFP) – Le nombre de détenus dans les prisons françaises

a atteint le 1er décembre un nouveau record historique, avec 65.262 personnes

incarcérées, selon les statistiques mensuelles de l’administration

pénitentiaire (AP) publiées jeudi.

Le précédent record était de 64.971, atteint le 1er juin dernier.

Au 1er décembre, 65.262 personnes étaient incarcérées, représentant une

hausse de 6,2% par rapport à décembre 2010 (61.473) et de 0,9% par rapport au

1er novembre 2011 (64.711), précise l’AP dans un communiqué.

Le parc pénitentiaire comptant 57.255 places, il est nettement surpeuplé

avec un taux d’occupation de 113,9% (113% au 1er novembre).

Le nombre de personnes prévenues (en attente de jugement) sélève à 16.587,

soit 25,4% des personnes incarcérées.

Les mineurs détenus sont 750, en hausse de 8,7% par rapport au mois

précédent (690). Ils représentent 1,1% des personnes incarcérées.

Au 1er décembre 2011, 10.698 personnes bénéficiaient d’aménagements de peine

(semi-liberté, bracelet électronique…), dispositif ayant progressé de 25,4%

en un an et de 43,7% en deux ans, précise l’AP. »

2012

Justice-prison,LEAD

66.445 détenus dans les prisons françaises au 1er mars, nouveau record

PARIS, 12 mars 2012 (AFP) – Le nombre de détenus dans les prisons

françaises a atteint le 1er mars un nouveau record historique, avec 66.445

personnes incarcérées, selon les statistiques mensuelles de l’Administration

pénitentiaire (AP) publiées lundi.

Le précédent record était de 65.699 détenus un mois plus tôt, au 1er

février.

La surpopulation carcérale a encore augmenté: il y avait au 1er mars 57.213

places de prison « opérationnelles », ce qui représente un taux d’occupation de

116,13% en mars (114,8% un mois plus tôt).

Le nombre de détenus au 1er mars est en hausse de 1,1% sur un mois et de 6%

sur un an (62.685 au 1er mars 2011).

Un projet de loi prévoyant la création de 24.000 places de prison dans les

cinq ans, pour porter leur nombre à 80.000 à la fin 2017, a été voté à la fin

février par le Parlement.

Les députés et sénateurs PS ont déposé un recours devant le Conseil

constitutionnel, contestant la procédure de partenariat public-privé prévue

pour la création d’une partie de ces places.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s