Antifa, chasseurs de skins


Paris début 80 le mouvement Skinhead arrive en France, et s’apprête à défrayer la chronique pour la décennie à suivre, à coup de provocations et de crimes racistes. Des bandes se forment et se lancent dans une véritable guérilla urbaine pour contrer l’offensive fasciste.

Ils sont les Red Warriors, les Ducky Boys ou les Ruddy Fox. Les jeunes parisiens vont les surnommer « chasseurs de skin ». Leur motivation : combattre le fascisme et les actes racistes par
tous les moyens nécessaires quitte à retourner contre leurs adversaires la violence qu’ils emploient. ANTIFA est non seulement l’histoire d’une culture, le mouvement skinhead mais aussi
l’histoire des bandes qui ont créé un antifascisme autonome, urbain et ultra violent aujourd’hui reconnu partout en Europe. À travers des interviews exclusives, les membres des principales bandes antifa reviennent sur leur engagement et livrent leur témoignage sur la situation de la jeunesse des rues 20 ans auparavant. À l’aide d’archives exceptionnelles « ANTIFA » porte un regard sur une période charnière, celle d’une génération entre la fin du rock et le début du rap, dont les maux étaient déjà annonciateurs des tentions urbaines d’aujourd’hui.
Par le réalisateur de Writers – 20 ans de graffiti à paris.

“Sur les pavés” est la réponse des skins à Antifa, sortie en mars 2009. Les témoignages de Serge Ayoub (alias Batskin, fondateur des JNR) et d’autres figures du camp adverse sur cette même période sont forcément radicalement différents.. A voir ici (ou pas).

Publicités